« Bid As You Wish », le nouveau concept de la galerie Kontakthof

01.02.2016

Nous vous avions déjà parlé de la Galerie Kontakthof en découvrant l’artiste Nicolas Ritter et ses superbes photographies.

 

Aujourd’hui, c’est grâce à un concept tout à fait novateur que l’équipe de Kontakthof nous surprend à nouveau ! Ce 1er février 2016, la galerie lance sa première vente Bid As You Wish.
L’idée, jamais encore exploitée en France, vient du bien connu Pay As You Wish pratiqué dans les musées américains.

 

A l’origine du projet, Ariel C. Novak nous explique le principe : « Le premier jour de chaque mois, la galerie Kontakthof choisira une oeuvre de son catalogue et permettra au futur collectionneur d’acquérir l’oeuvre au prix qu’il voudra. Sur la page spécialement consacrée à la vente, l’oeuvre est alors proposée avec un prix de lancement à 1€. Chaque visiteur peut alors proposer son enchère en temps réel via un formulaire. A la fin du mois, la personne ayant proposé la dernière enchère sera alors acquisitrice de l’oeuvre. »

 

Dans cette nouvelle configuration de vente qui se veut moins élitiste, l’acheteur n’est plus seulement acheteur : c’est lui qui décide combien vaut l’oeuvre selon lui en prenant part activement dans le processus de la vente.

 

Pour cette première vente qui démarre aujourd’hui, c’est l’oeuvre unique Falling d’Agnes Birgerson Widin qui est mise aux enchères. Cette oeuvre expérimente la représentation de la texture par une technique en négatif : traits blancs sur papier Canson noir. Le grain de peau devient lignes précisément agencées pour faire ressortir un sein, une chevelure, un regard.

 

Chez Overso, nous sommes toujours avides de ce genre d’initiatives qui dynamisent le monde de l’art et des galeries, et nous avons hâte de voir ce que deviendra ce beau projet. Pour plus d’informations ou pour participer avec nous à ce premier Bid As You Wish, rendez-vous ici.

Partager sur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !


wpDiscuz